And with a tear in my eye…

Pour plusieurs, il s’agit du meilleur Royal Rumble de l’histoire.

Un Royal Rumble historique avec Ric Flair

L’édition de 1992 était pour le championnat mondial de la WWF et, pour une première fois, Ric Flair allait soulever triomphalement l’aigle doré au-dessus de ses épaules.

Un match historique, une entrevue d’après-match qui fait maintenant partie de la légende et la consécration d’un homme qui n’a pas construit son succès sous l’aile de Vince McMahon.


1992 Royal Rumble Ric Flair Victory Speech par steve-ennico

Pour la petite histoire, le titre de la WWF était vacant à la suite d’une série de deux matchs entre Hulk Hogan et The Undertaker. Dans la confusion, les deux lutteurs ont perdu le titre en se faisant promettre une place de choix (entre la position 20 et 30) dans le Royal Rumble.

Pour ce qui est de Ric Flair, il était avec la WWF depuis environ 6 mois, lui qui a fait sa gloire avec la NWA et la WCW à l’époque. Il se proclamait d’ailleurs le vrai champion du monde, lui qui paradait avec la ceinture «Big Gold» associée à la WCW. Il y avait d’ailleurs une bataille légale entre Flair et la WCW à l’époque pour l’acquisition de la ceinture. Ric Flair disait que le titre lui appartenait en raison d’une dette contractée par la WCW envers lui qui aurait payé un dépôt de 25 000$ sur la ceinture à l’époque.

Bref, longue histoire courte, Ric Flair cassait tout à la WWF avec le titre d’une autre compagnie et l’aide de l’un des meilleurs gérants de l’histoire : Bobby «The Brain» Heenan. Flair était d’ailleurs responsable d’une partie de la controverse qui a mené au titre vacant de la WWF.

Rendu au Royal Rumble, Ric Flair était le 3e lutteur à faire son entrée et il est resté dans le ring plus d’une heure avant de remporter le match.

Le quatuor final composé d’Hulk Hogan, Sid Vicious, Ric Flair et Randy Savage allait mettre les bases pour Wrestlemania qui opposera Vicious à Hogan et Flair à Savage.

Flair n’aura eu besoin que de 113 jours à la WWF avant de capturer son premier championnat du monde avec l’organisation. Il le gagnera une autre fois lors de son premier court séjour avant de retourner à la WCW.

Lors de la même soirée, Jacques Rougeau (The Mountie) laissa filer le championnat Intercontinetal contre Rowdy Roddy Piper.

Le reste de la carte était sans histoire ou presque, le focus étant mis sur le match du Royal Rumble qui comprenait presque toutes les vedettes de l’organisation comme Flair, Hogan, Savage, Vicious, The Undertaker, Shawn Michawls, Sgt. Slaughter et plusieurs autres.



Commentez cet article