rihanna

En septembre dernier, les internets ont explosé après que Nike ait fait de Colin Kaepernick, le quart-arrière toujours sans emploi dans la NFL, l’un de ses porte-paroles pour sa nouvelle campagne marketing. Suite à cette annonce, des haters de Kaepernick ont appelé au boycottage de l’entreprise et certains d’entre eux se sont même départis de leurs items affichant le fameux crochet, notamment en les brûlant.

Si cette décision de Nike n’a laissé personne indifférent – soit on est pour, soit on est contre -, c’est aussi le cas pour la chanteuse pop Rihanna. Selon un article paru sur le site du magazine US Weekly, la star avait été pressentie par la NFL et CBS, le diffuseur du match, pour performer lors de la mi-temps du Super Bowl LIII, qui aura lieu le 3 février prochain au stade Mercedes-Benz à Atlanta.

Étant en désaccord avec la façon dont la ligue a traité Kaepernick depuis qu’il a commencé à s’agenouiller afin de protester pacifiquement contre les inégalités raciales et la brutalité policière, la chanteuse a donc décidé de décliner l’offre. Rappelons que le spectacle de la mi-temps du Super Bowl est regardé par environ 120 millions de personnes chaque année et que cela constitue par conséquent une très belle vitrine pour un(e) artiste y performant.

Bon, il est vrai que la jeune star n’a pas nécessairement besoin de plus de visibilité pour vendre des albums ou des billets de spectacle, mais il s’agit tout de même d’un geste de solidarité qui exprime bien sa façon de penser dans le dossier Kaepernick. Et une artiste qui se tient debout de la sorte pour respecter ses valeurs, on ne peut que trouver ça inspirant.

Chapeau, Rihanna!

via Yahoo! Sports



Commentez cet article