Mercredi soir, c’était les ESPYS présentés par ESPN et Ronda Rousey, la reine de l’UFC, a volé la vedette lors de cette soirée.

Elle s’est mérité le titre d’athlète féminine de l’année, devançant Serena Williams et Lindsey Vonn en plus de devancer Floyd Mayweather au scrutin de combattant de l’année.

Ce petit détail n’est pas passé inaperçu pour « Rowdy » Ronda.

Dana White, le patron de Rousey, a souvent dit en entrevue que Ronda pourrait disposer de Floyd en quelques minutes seulement. Malgré tout le talent pugilistique de Mayweather, Rousey maltraite quotidiennement à l’entraînement des hommes beaucoup plus imposants que lui avec son judo. Dans un combat d’arts martiaux mixtes, il est facile de croire que Rousey disposerait de Floyd aussi facilement que ses adversaires dans la division féminine de l’UFC.


Quoi qu’il en soit, l’Internet a beaucoup aimé la petite boutade de Rousey.

Disons qu’elle a le tour de promouvoir son combat à venir lors de l’UFC 190 en août où elle défendra sa ceinture au Brésil contre Bethe Correia. D’ici là, le « Ronda Watch » est amorcé.

Stay hungry and improve faster than they can – they’ll never catch up #UFC190 #Aug1st #andSTILL Video by @hansgutknecht

Une vidéo publiée par rondarousey (@rondarousey) le

 

BONUS : Rousey aussi trouvé le temps de prendre cette étrange photo avec Britney Spears et J.J. Watt lors des ESPYS. Eh ben !

RondaBritneyBONUS 2 : Ronda rencontre Dragon Ball Z.



Commentez cet article