ryan reaves tom wilson rangers capitals 43 horloge

Pour amorcer leur saison 2021-2022, les Rangers de New York rendaient visite aux Capitals de Washington mercredi soir. Un duel attendu, compte tenu du brasse-camarade provoqué par Tom Wilson en mai dernier.

Le choc entre Ryan Reaves et le numéro 43 des Caps aura finalement laissé les fans sur leur appétit. Un pétard mouillé aurait provoqué plus d’étincelles.

Selon The Athletic, le dur à cuire des Rangers et le fier-à-bras d’en face n’ont partagé la glace que durant neuf petites secondes. Il paraît qu’aucune autre paire d’adversaires ne s’est croisée aussi brièvement durant les 60 minutes d’action.

Les deux coachs n’avaient pas l’intention d’envenimer les choses. Pourtant, avant la rencontre, les Rangers avaient subtilement laissé croire que Tom Wilson serait pris pour cible par vous savez qui…

Est-ce que ça vous saute aux yeux? Observez la quatrième photo.

L’horloge.

Sur Twitter, les amateurs de hockey les plus perspicaces n’ont pas mis trop de temps à découvrir le message caché.

C’est bien ça. Wilson porte le chandail #43.

Pour leur part, les partisans des Capitals n’ont pas raté leur chance de s’amuser aux dépens des New-yorkais.

Reaves et Wilson éclipsés par Ovi

« Je ne suis pas ici à cause de Tom Wilson », avait déclaré Reaves lors de son arrivée dans la Grosse Pomme en juillet dernier. « Je suis ici à cause de ce que les joueurs comme Tom Wilson font subir à cette équipe. » Nul doute que la présence de l’ancien des Golden Knights se fait déjà sentir; les Capitals sont restés sages. En fait, c’est par la bouche de leurs bâtons qu’ils ont gagné cette première bataille. Une victoire convaincante de 5-1.

Grâce à ses deux buts, Alex Ovechkin occupe désormais le cinquième rang des plus grands butteurs de tous les temps avec 732. Neuf de plus et il rejoindra Brett Hull.

Le prochain duel Rangers-Capitals n’aura lieu que le 24 février 2022, à New York. En théorie, ça devrait brasser un peu plus.

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

***

Pour lire mes autres chroniques, palmarès et nouvelles insolites, cliquez ici



Commentez cet article