ShaneMac

Mardi soir, Smackdown était en mode continuité à moins de deux semaines de Clash of Champions.

C’est bien pour certaines histoires,  mais on ressentait quelques longueurs dans la diffusion malgré l’absence de plusieurs éléments.

Disons qu’après un Raw solide, cette édition plus beige de Smackdown détonnait beaucoup. Mais, il y avait du bon.

Shane McMahon glisse vers le côté obscur

C’est de plus en plus inévitable que Daniel Bryan interviendra contre Shane McMahon à Clash of Champions, plaçant ainsi Shane dans la lignée familiale des dirigeants méchants qui abusent des lutteurs sur la carte. 

J’ai de la difficulté à m’intéresser à cette tournure. J’aimerais mieux voir Shane disparaître qu’être plein de vengeance. C’est du déjà-vu, on a fait le tour, il faut passer à un autre appel. 

Il sera donc l’arbitre du match, Daniel Bryan (selon ma prédiction) sera le «enforcer» autour du ring et Clash of Champions se terminera sur un gros angle tournant autour d’un McMahon… ENCORE! 

C’est décevant. 

Shinsuke Nakamura… bouche trou pour Randy Orton?

Parlant de déception, on laissait planer le mystère sur l’identité du partenaire de Randy Orton, mais on le savait depuis l’annonce que Shinsuke Nakamura était le seul disponible sur la carte remplie de Clash of Champions.

Qui plus est, ils sont déjà en équipe plus souvent qu’autrement depuis quelques semaines vu qu’on ne fait absolument rien avec Nakamura.

On peut se réjouir de voir Nakamura croiser le fer avec Orton et Zayn, mais sérieusement, pourrait-on lui donner une réelle direction au lieu de boucher les trous avec lui? C’est agaçant.

Mention partielle pour le Riott Squad

Quoi faire avec les femmes? En cas de doute, allons-y d’un Lumberjack Match où elles y seront toutes. 

Jusqu’ici, le Riott Squad ne lève pas beaucoup. Il n’y a pas du tout de chimie entre les trois femmes et malgré l’attrait de Ruby Riott, on cherche vraiment la pertinence et la direction. L’effet de nouveauté s’est très rapidement dissipé. 

Roode, Corbin … et Ziggler

Au  niveau de l’histoire, c’est un peu rabouté approximativement, mais ça pourrait discrètement être le meilleur combat de la soirée à Clash of Champions.

On garde encore l’espoir de voir Dolph Ziggler revenir dans les bonnes grâces, mais c’est de moins en moins probable.

Tout le reste

Mojo Rawler n’est pas content. Ah bon.

Les Bludgeon Brothers écrasent des jobbers. Eh ben.

Vive le Rusev Day! Rusev et English seront ajoutés au championnat par équipe et ce sera une danse à quatre. Ça aussi pourrait lever rapidement à Clash of Champions, même si techniquement New Day ne devait plus affronter les Usos pour les ceintures. Mais bon, nous ne sommes pas à une entorse près des règlements à la lutte.

A.J. Styles et Jinder Mahal? Ils n’y étaient pas, c’était la semaine de la vidéo pour résumer la rivalité.

Alors, qu’avez-vous pensé de cette édition de Smackdown, l’avant-dernière avant Clash of Champions?




Commentez cet article