Shane Wright, Wayne Gretzky

Shane Wright croyait bien être sur le podium du Centre Bell, jeudi soir, quand le directeur général du Canadien, Kent Hughes, allait prendre le micro.

Sans doute déçu, le jeune joueur de centre a dû patienter sur son siège plus longtemps qu’il ne le croyait.

Shane Wright

Sportsnet

« Qui est-ce qui peut bien m’appeler pendant le repêchage », s’est ensuite demandé le jeune athlète.

Parce que oui, quelqu’un a eu l’audace d’appeler Wright après la sélection du Canadien.

Un certain Wayne Gretzky. Vous connaissez?

Tsé, quand le téléphone vibre dans tes poches et que tu te dis que tu n’as pas le temps de répondre, mais que tu regardes quand même l’afficheur.

C’est le collègue de Sportsnet, Elliote Friedman qui a rapporté l’histoire.

Quand la merveille a vu que Wright n’avait toujours pas été repêché, il a demandé à obtenir son numéro de téléphone pour lui donner quelques mots d’encouragement.

Et même si Wright n’a été repêché qu’au quatrième rang, il pourra quand même se consoler en se disant que Cale Makar et Mitch Marner ont été choisis au 4e échelon.



Commentez cet article