sidney crosby salaire lnh carriere leader

Selon CapFriendly, Sidney Crosby a récolté des revenus totalisants plus de 129 millions de dollars en carrière dans la LNH. Un sommet parmi ses pairs.

Après l’avoir repêché au tout premier rang de l’encan 2005, les Penguins de Pittsburgh ont misé gros sur le prodige originaire de la Nouvelle-Écosse, dans tous les sens du terme.

L’investissement a rapporté.

C’est en juin 2012, soit trois ans après avoir soulevé la Coupe Stanley une première fois, que Sid the Kid a signé la prolongation de contrat qui allait faire de lui un homme très riche (et fidèle). Une entente de 12 ans évaluée à 104,4 millions de dollars.

Portés par leur capitaine, les Pens ont de nouveau paradé dans les rues de Pittsburgh en 2016 et 2017.

Référence en matière de salaires et autres données liées à l’aspect économique de la Ligue nationale de hockey, CapFriendly a partagé ce tableau sur Twitter. Intéressant.

sidney crosby salaire lnh carriere leader capfriendly

(Source : CapFriendy)

Crosby devant Jagr, Ovi… et Weber

À en croire l’analyse du site web canadien, Sidney Crosby vient de détrôner un ancien porte-couleurs du jaune-blanc-noir, Jaromir Jagr.

Et que dire du quatrième rang occupé par Shea Weber! On se souvient qu’en 2012, le défenseur étoile avait accepté l’offre hostile de 14 ans d’une valeur de 110 millions $ des Flyers de Philadelphie. Les Predators s’étaient résignés à égaliser ladite offre. Cha-ching!

Amusez-vous à parcourir la liste, il y a des noms surprenants.

En ce qui a trait à Crosby, il mérite chacun des dollars qu’on lui a versés. D’ailleurs, il est loin d’être l’un des mieux payés du circuit. Sid aurait pu se retrouver en haut de ce palmarès un peu plus tôt dans sa carrière, puisqu’au moment de négocier son contrat à long terme, il aurait pu exiger davantage de bidous. Or, la moyenne de 8,7 M$ par an valait plus cher à ses yeux.

Né le 7 août 1987 (8/7/87), le #87 est un brin superstitieux.

(Source : @CapFriendly/Twitter)

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

***

Pour lire mes autres chroniques, palmarès et nouvelles insolites, cliquez ici



Commentez cet article