La fiche de Simon Nemec

Normalement en octobre, on se prépare pour le début de la saison dans la LNH et non pour le repêchage.

Mais nous avons une petite exception cette semaine à la lumière d’un info drôlement (peu) pertinente dénichée sur Twitter il y a quelques jours.

Ça concerne l’espoir slovaque Simon Nemec. Ou ça ne serait pas plutôt l’espoir tchèque Simon Nemec? En fait, c’est les deux.

Deux Simon Nemec

Cette année au repêchage, deux Simon Nemec sont éligibles pour les équipes de la LNH et les deux jouent à la défense.

Ça pourrait porter à confusion.

Celui de la Slovaquie, à 17 ans, est listé dans les hauts espoirs en vue de la prochaine cuvée. Bob McKenzie, par exemple, le placerait au 11e rang des espoirs avant le début de la campagne.

Celui de la République Tchèque, aussi à 17 ans, est un espoir plus marginal et ne devrait pas entendre son nom lors des premières rondes (sauf si l’autre Nemec est réclamé).

Une petite note aux DG de la LNH s’imposera parce qu’on ne voudrait pas mélanger un espoir de première ronde avec un choix tardif de fin de repêchage.

Fransson ou Frenzen?

En 2004, les Red Wings ont pris une chance avec un espoir plus âgé lors de la troisième ronde en sélectionnant Johan Franzen. Il a finalement joué 11 saisons avec les Wings avec de très bons moments.

Mais dans la même année, les Stars sélectionnaient Johan Fransson lors de la 2e ronde.

Quand on regarde vite, là aussi ça aurait pu être mêlant.

Il y a aussi la présence de deux Jack Hugues, mais les deux n’étaient pas lors de la même cuvée du repêchage. Ça aide à les démêler.



Commentez cet article