iginla nhl 2003

Cinq nouveaux membres feront leur entrée au Temple de la renommée du hockey en 2020, dont le vaillant Jarome Iginla. Un honneur pleinement mérité.

C’était écrit dans le ciel que le #12 allait être intronisé. Sur une période qui s’est échelonnée sur 20 ans, l’attaquant a connu une brillante carrière dans la LNH. Qui plus est, il a été en couvertures de l’un des jeux NHL. Pas de farce… vous allez voir qu’il s’agissait d’un bon indice.

Comme l’a remarqué Maxime Morin de RDS, de 1998 à 2004, tous les joueurs qui ont eu l’honneur de représenter la série de jeu vidéo développée par EA Sports ont été admis au Temple de la renommée, à l’exception d’Owen Nolen (2001) et de Dany Heatley (2004)*.

1998 : Peter Forsberg (intronisé en 2014)

1999 : Eric Lindros (intronisé en 2016)

2000 : Chris Pronger (intronisé en 2015)

2001 : Owen Nolan (pas au Temple)

2002 : Mario Lemieux (intronisé en 1997)

2003 : Jarome Iginla (intronisé en 2020)

iginla nhl 2003

(Crédit : EA Sports)

2004 : Dany Heatley (pas au Temple)/ Joe Sakic (intronisé en 2012)

* Après le lancement de NHL 2004, EA Sports a décidé de remplacer Dany Heatle par Joe Sakic. L’accident de voiture du joueur des Thrashers, qui avait causé la mort de son coéquipier Dan Snyder, a motivé ce changement.

À voir la liste de plusieurs des récents athlètes qui ont orné la couverture du jeu NHL (Ovi, Kane, Bergeron, McDavid, Matthews, etc.), la tendance devrait se poursuivre. Il y a même de l’espoir pour P.K. Subban.

Le nom d’Iginla au Temple, mais pas sur la Coupe

Natif d’Edmonton, Jarome Iginla a fait la pluie et le beau temps avec les Flames de Calgary de 1996 à 2013, sans toutefois ne jamais avoir la chance de soulever la Coupe Stanley. C’était son objectif ultime, surtout en fin de carrière – raison pour laquelle il a changé d’équipe quatre fois en cinq ans. Or, malheureusement pour lui…

– Il était avec les Penguins lorsqu’ils se sont fait balayer par les Bruins en 2013;
– Puis, il était avec les Bruins lorsque les Kings ont gagné la Coupe en 2014;
– Finalement, il était avec les Kings lorsque les Penguins ont gagné la Coupe en 2017.

Un meilleur timing lui aurait permis de graver son nom sur le précieux trophée trois fois! Non négligeable consolation, il a désormais sa place au Temple.

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

***

Pour lire mes autres chroniques, palmarès et nouvelles insolites, cliquez ici



Commentez cet article