10

Les joueurs de baseball ont plus souvent que nom d’excellents noms et des surnoms encore plus spectaculaires. Quand on pense aux Mookie Betts, Joe DiMaggio et Willie Mays de ce monde, avec des noms comme ceux-là, ils n’avaient aucun autre choix dans la vie que devenir joueur de baseball professionnel. Certains des noms les plus frappants sont les noms allitératifs, c’est-à-dire ceux dont le prénom et le nom de famille commencent par le même son et bien souvent la même lettre. Pensons à certains classiques comme Barry Bonds, Mark McGwire, Sammy Sosa et Mickey Mantle. Rencontrer quelqu’un dans la vie avec un de ces noms-là serait déjà assez épatant et je n’ai pas encore rappelé qu’à quatre, ils ont cogné plus de 2400 circuits en carrière.

Maintenant que la fin de la saison de baseball vient tout juste de terminer, profitons donc pour soulever certains des meilleurs noms allitératifs de ce sport dans toutes les catégories. Je pourrais commencer avec certaines mentions honorables. Chez les arbitres il y aurait Jim Joyce et Tim Timmons. Chez les gérants présentement en poste, on pense à Rick Renteria, Bud Black, Scott Servais, Craig Counsel et Bruce Bochy. Au chapitre des directeurs généraux, il y aurait Alex Anthopoulos et Dave Dombrowski.

Voici donc ce Top 10 qui aurait pu être un Top 100.

allitératifs 01

Brian Butterfield

Photo : Crédits photo : Getty Images

Dans le monde du baseball, je ne sais pas s’il existe quelqu’un qui est aussi universellement respecté et reconnu que Brian Butterfield. Il a connu une carrière correcte au mieux dans les ligues mineures, mais c’est surtout comme entraîneur qu’il s’est démarqué. Depuis la saison 2018, il est instructeur au troisième but pour les Cubs de Chicago et il est surtout connu pour son travail auprès des joueurs d’avant-champ. Depuis 1994, il a aussi œuvré comme entraîneur auprès des Yankees, des Diamondbacks, des Blue Jays et des Red Sox.

allitératifs 02

Coco Crisp

Photo : Crédits photo : Getty Images

Pour plusieurs, ce nom fait plutôt penser à une marque de céréales. Celui qui s’appelle vraiment Covelli Loyce Crisp a joué pendant 15 saisons avec quatre clubs de la Ligue américaine. Sans être un joueur étoile, Crisp a principalement évolué au champ-centre. Il a toujours été un contributeur important avec 309 buts volés en carrières et 1572 coups sûrs. Il a d’ailleurs remporté une Série mondiale avec les Red Sox en 2007.

allitératifs 03

Edwin Elpidio Encarnación

Photo : Crédits photo : Getty Images

On peut ici parler d’une triple allitération, car le nom complet de celui qui a représenté les Blue Jays à trois reprises lors du Match des étoiles est Edwin Elpidio Encarnación. Après un début de carrière instable avec les Reds de Cincinnati, Encarnación a connu de meilleurs jours  avec Toronto à la suite d’un échange en 2009 et plus récemment avec Cleveland. Depuis 2012, il cogne plus de 30 circuits à chaque saison. Même s’il est principalement frappeur désigné, il peut toujours relever le défi du premier but lorsque son équipe doit visiter un stade de la Ligue nationale.

allitératifs 04

Troy Tulowitzki

Photo : Crédits photo : Getty Images

Après les trois « E » d’Edwin Elpidio Encarnación, c’est au tour de Troy Trever Tulowitzki de nous épater avec une autre triple allitération. En 12 saisons dans les majeures, le grand arrêt-court a participé à cinq Matchs des étoiles et a remporté le championnat de la Ligue nationale avec les Rockies en 2007. Il a remporté le Gant doré en 2010 et 2011 et a réalisé un triple jeu sans aide le 27 avril 2007, un exploit qui est plus rare qu’un match parfait, car il n’a été réalisé que 15 fois dans l’histoire du baseball.

Membre des Blue Jays depuis 2015, Tulowitzki a malheureusement manqué l’ensemble de la saison 2018 pour cause de blessure.

allitératifs 05

Dana DeMuth

Photo : Crédits photo : Getty Images

Arbitre dans les Ligues majeures depuis 1983, Dana DeMuth, qui est toujours en fonction, a à peu près tout vu. Il a été assigné à 11 séries de division et cinq championnats de la Ligue nationale ou américaine, ainsi que trois Matchs des étoiles. Il a aussi été membre de l’équipe d’arbitres lors de cinq Séries mondiales en 1993, 1998, 2001, 2009 et 2013.

Il était derrière le marbre lorsque Joe Carter a frappé le coup de circuit gagnant dans le cadre du sixième match de la Série mondiale en 1993 donnant au Blue Jays un deuxième titre consécutif. Dana DeMuth était au troisième but lorsque Barry Bonds a égalisé la marque des 755 circuits en carrière de Hank Aaron le 4 août 2007.

Il est chef de son équipe d’arbitre depuis 1999 et a toujours porté le numéro 32.

allitératifs 06

Dizzy et Daffy Dean

Photo : Crédits photo : Getty Images

Dans ce cas-ci, nous en avons deux pour le prix d’un!

Les frères Dean ont connu leurs meilleurs jours lorsqu’ils lançaient tous les deux pour les Cardinals de Saint-Louis dans les années 1930. Alors que le plus vieux des deux, Dizzy, portait bien son surnom à cause de sa personnalité excentrique, Daffy a reçu le sien de la part des médias et il avait la réputation d’être quelqu’un d’assez tranquille et sérieux. Mais bon, qui parlerait d’eux aujourd’hui s’ils avaient gardé leurs vrais noms : Jay Dean et Paul Dean?

Tous les deux ont été champions de la Série mondiale en 1934. Daffy Dean a lancé un match sans point ni coup sûr lors de la même saison. Dizzy Dean a été élu eu Temple de la renommée en 1953.

allitératifs 07

Goose Gossage

Photo : Crédits photo : Getty Images

De tous les surnoms de l’histoire du baseball, Rich Gossage en a probablement reçu un des plus ridicules, mais si mémorable.

« Goose » Gossage a été un pionnier dans le rôle de stoppeur dans les années 1970 et 1980, notamment avec les Yankees et les Padres, mais au total il a œuvré pour neuf équipes de 1972 à 1994. Il a remporté une Série mondiale en 1978 et était sur le monticule lors du fameux « Pine Tar Incident » impliquant George Brett des Royals de Kansas City en 1983.

Il a amassé 310 sauvetages en carrière et a été élu au Temple de la renommée en 2008. Et que dire de sa légendaire moustache!

allitératifs 08

Bill Buckner

Photo : Crédits photo : Getty Images

Bill Buckner a œuvré pour cinq équipes différentes pendant 22 saisons principalement au premier but. Il a amassé plus de 2700 coups sûrs en carrière avec une moyenne au bâton de .289 et un total de 1208 points produits.

Buckner est malheureusement connu pour une des erreurs défensives la plus rediffusée de l’histoire du baseball alors qu’il laisse passer entre ses jambes un roulant en fin de dixième manche pour donner la victoire au Mets de New York forçant ainsi un septième de la Série mondiale que les Red Sox ont perdu.

Les causes de cette défaite sont d’ailleurs beaucoup plus nombreuses et complexes que la simple erreur de Buckner comme l’explique ce reportage d’ESPN. 

allitératifs 09

Willie Williams (et possiblement Woody Williams)

Photo : Crédits photo : Getty Images

Si Woody Williams a été lanceur pour quatre équipes de 1993 à 2007, notamment les Blue Jays. Willie Williams représente l’histoire parfaite et tragique du joueur de baseball oublié dont il n’existe même pas une seule photo sur Internet.

Willie Williams a joué dans les Negro Leagues ainsi que dans les ligues mineures de 1945 à 1953. Il portait un nom parfait pour faire de lui un grand joueur de baseball. Malheureusement, à la fin de sa courte carrière, malgré les exploits de Jackie Robinson et d’autres pionniers, le taux de joueurs noirs dans le baseball majeur était de seulement 3,7 % et le taux de joueurs blancs atteignait toujours les 93,3 %.

Il a œuvré à l’avant-champ et a participé à certains club-écoles des White Sox de Chicago et des Browns de Saint-Louis en 1951 et 1952. Willie Williams est mort en 2011 à l’âge de 86 ans.

allitératifs 10

Billy Beane

Photo : Crédits

En six saisons dans les majeures de 1984 à 1989, Billy Beane a participé à un total de 148 parties et affiche des statistiques aussi peu reluisantes que son total de trois coups de circuit et sa moyenne au bâton de .219. Dans l’uniforme des Athletics d’Oakland, il a joué son dernier match à l’âge de 27 ans.

Mais, c’est bien à titre de directeur général de 1998 à 2016 qu’il a pu marquer cette équipe et l’ensemble du baseball. Il a été un pionnier de la sabermétrie ce qui a permis de relancer les Athletics au début des années 2000 en tenant compte de nombreuses statistiques avancées lorsqu’on bâtit une équipe. Son impact sur le baseball a mené au film Moneyball en 2011 alors que le personnage de Billy Beane a été incarné par Brad Pitt.



Commentez cet article