5

De nombreuses injustices ont marqué l’histoire du sport et on a décidé de vous dresser un top 5 parmi les pires (ou les meilleures, c’est selon).

injustices 05

Adrie van der Poel et le pigeon cousin de Ben Johnson

Photo : autobus.cyclingnews.com

En 1983, le cycliste Adrie van der Poel a été «injustement» testé positif à la strychnine. Pour sa défense, il a affirmé avoir mangé une tourte cuisinée à partir d’un pigeon de course drogué à ce stimulant. Le cuisinier était nul autre que son beau-père, l’ancien champion cycliste Raymond Poulidor.

Nous ne savons pas trop qui blâmer dans cette histoire, mais il est clair que la mémoire du pauvre volatile n’a pas été respectée. Paix à son âme.

injustices 04

L’équipe espagnole de basketball aux Jeux paralympiques

Photo : vivrefm.com

Jusqu’en 2000, les athlètes souffrant d’une déficience intellectuelle étaient inclus dans les Jeux paralympiques. Mais l’équipe de basketball espagnole a changé la donne cette année-là en alignant 10 joueurs sur 12 qui ne souffraient d’aucun handicap intellectuel. Bien entendu, cette pratique a été jugée répréhensible et l’Espagne a perdu sa médaille.

Mais la vraie question demeure : est-ce que Shaquille O’Neal aurait pu représenter les États-Unis aux paralympiques?

marathon 03

Rosie Ruiz au marathon de Boston

Photo : totalprosports.com

Rosie Ruiz est la coureuse qui a remporté le marathon de Boston de 1980… en prenant le métro ! Elle s’était en effet qualifiée en terminant précédemment 11e au marathon de New York grâce au réseau de métro. Rendue à Boston, elle a patiemment attendu dans sa chambre, s’est versé de l’eau sur la tête et a intégré la course avec quelques mètres à parcourir.

Ce cas est assez connu ici parce que cette tricherie a brièvement privé la Québécoise Jacqueline Gareau de la victoire.

En faisant nos recherches, nous avons appris que les fréquentes pannes de métro de la STM seraient en fait une façon de préserver l’intégrité du marathon de Montréal.

02

Michael Schumacher sur Damon Hill

Photo : getty images

Nous ne voulons pas frapper sur un homme qui ne l’a pas eu facile au cours de la dernière année, mais reste qu’au sommet de sa carrière de pilote en F1, Schumacher n’avait pas peur de recourir à certains gestes antisportifs pour arriver à ses fins.

Lors du dernier Grand Prix de 1994, il a seulement 1 point d’avance au classement sur Damon Hill. Lorsque ce dernier tente de le dépasser, Schumacher décide de causer un accident les sortant tous deux de la course. Malgré cette manœuvre douteuse, Schumacher est couronné champion pilote.

En 1997, il fera une tentative similaire sur Jacques Villeneuve avec un résultat plus mitigé. À posteriori, nous lui en voulons un peu de cet échec, parce qu’il nous aurait peut-être évité cela:

injustices 01

Roy Jones Jr aux Jeux olympiques de Séoul

Photo : sikids.com

Avant de perdre son temps en entraînant Jean Pascal, Roy Jones Jr. a été nommé plus grand boxeur des années 90 et été champion dans quatre catégories de poids différentes.

La seule véritable ombre au tableau de sa carrière est sa médaille d’argent aux Jeux Olympiques de 1988. Il a dominé le tournoi, remporté le trophée honorifique du meilleur boxeur, mais a perdu en finale suite à une décision controversée contre Park-Hi Sun, combattant provenant du pays hôte, la Corée du sud.

Une enquête menée en 1997 a prouvé qu’il y avait eu collusion entre les juges et les autorités sud-coréennes, mais la médaille d’or ne lui a jamais été décerné.

À la même époque en Corée du nord, Kim Jong-il a battu Muhammad Ali, Joe Frazier et George Foreman dans un seul et même combat. Ou pas.



Commentez cet article