La LNH est l’une des ligues les plus multiculturelles du sport professionnel avec des représentants d’une trentaine de pays. Dans les vestiaires du circuit, on peut entendre parler jusqu’à vingt langues différentes.

La majorité des noms de famille, toutes langues confondues, possèdent une signification particulière. C’est le cas de Mario Lemieux et Patrick Roy qui, disons-le, rendaient franchement hommage à leur patronyme.

Mais est-ce que vous vous êtes déjà demandé ce que signifiait Alexander Ovehchkin en Russe? Ou Mike Ricci en Italien? Moi oui (j’ai des passe-temps plates).

J’ai donc passé un après-midi complet à rechercher l’origine de certains noms à travers la ligue. Compilation des traductions qui m’ont fait le plus rire.

Alex Ovechkin et la bergerie : si vous deviez associer l’as marqueur de la ligue à un animal, lequel serait-il? Le lion? Le loup? Le chacal, à la limite? Peut-être. Moi aussi. Mais c’est en vain, puisque son nom signifie déjà «petit mouton» dans sa langue maternelle.

Jason Spezza et le destin: en italien, «Spezza» se traduit par «Il brise». Sans joke. On comprend un peu mieux pourquoi l’attaquant s’est retrouvé si souvent sur la liste des blessés au cours de sa carrière, c’est le destin.

Steve Yzerman, littéralement l’homme de fer : dans la langue universelle qu’est celle de l’amour, Yzerman signifie «honneur». Il est respecté de tous, même par ses adversaires, en raison de son leadership et de sa grande classe. De descendance néerlandaise, le nom Yzerman se traduit toutefois plutôt par «homme de fer», un nom qui lui va tout aussi à merveille.

Jiri Tlusty, le bedonnant: l’attaquant des Hurricanes, à 6 pieds et 210 livres, n’est pas exactement quelqu’un à qui on apposerait l’étiquette de «rondelet». C’est pourtant bel et bien ce que son nom veut dire en Polonais.

Mike Ricci, le petit hérisson : de retour dans le règne animal, Ricci veut dire «hérisson» en Italien. Normalement la traduction ne m’aurait pas fait tant rire jusqu’à ce que je constate que Mike Ricci a vraiment l’air d’un hérisson.

La preuve:

getty images et animalia.ca

getty images et animalia.ca

 

P.K. Subban est une insulte pas mal vulgaire en Suède : Le nom de «PK Subban» est synonyme de «spectaculaire, électrifiant et talent» pour nous Québécois. Mais il porte une tout autre signification pour nos confrères suédois. C’est qu’en Suédois, Subban veut littéralement dire « La chienne ». C’est drôle hein?

Dustin Penner, le nomade : Un autre bien nommé! Dustin Penner, qui a changé d’équipe si souvent au cours des dernières années, et qui est présentement en quête d’un domicile fixe dans la LNH, porte un nom qui veut dire «vagabond» en Allemand.

Quelques derniers en rafales : Kessel veut dire chaudron en Allemand, Meszaros veut dire boucher en Hongrois, Hejduk veut dire hors-la-loi en Suédois, Rask veut dire rapide en Suédois.



Commentez cet article