Le gardien Martin Brodeur, originaire de Montréal, met fin à sa carrière dans la Ligue nationale, après avoir disputé seulement sept parties dans l’uniforme des Blues de St. Louis.

Martin Brodeur, qui est notamment le père de l’espoir des Devils du New Jersey, Anthony Brodeur, se joindra à l’équipe de direction des Blues.

Le numéro 30 avait signé un contrat d’un an en décembre dernier. Les Blues l’avaient appelé en renfort après la blessure de leur cerbère partant, Brian Elliot.

Il a récolté 3 victoires et 3 défaites devant la cage de St. Louis, totalisant un pourcentage d’efficacité de .899.

Pour voir de quel bois se chauffait le jeunot lors de son court passage parmi les grands, voici son tout premier arrêt dans l’uniforme des Blues, en décembre 2014.

Le gardien de 42 ans a également participé aux Jeux olympiques de Nagano, en 1998, à Salt Lake City, en 2002, puis à Vancouver en 2010, empochant deux fois l’or avec l’équipe canadienne.

Martin Brodeur a été repêché en 1990. Les Devils de New Jersey l’avaient choisi au 20e rang. Au niveau junior, il s’alignait avec le Laser de Saint-Hyacinthe. Son père Denis a également joué avec l’équipe canadienne olympique de hockey, en 1956, avant de devenir l’un des photographes attitrés du Canadien de Montréal.

Pour les nostalgiques, voici un autre grand moment de sa courte carrière avec les Blues.



Commentez cet article