La mairesse de Montréal, Valérie Plante

Avec la fin des Internationaux des États-Unis à nos portes, c’est la frénésie du tennis au Québec puisque la jeune sensation Leylah Fernandez sera de la finale et Félix Auger-Aliassime dispute sa place au moment d’écrire ces lignes.

À 19 ans, Fernandez s’est faufilée au sommet du tennis mondiale à la surprise de tout le monde lors du tournoi et tout le Québec se rassemble derrière la jeune femme de Montréal.

Une histoire fabuleuse alors qu’elle fait tomber les meilleures joueuses au monde sur la plus grande scène qui soit.

Avec ce genre de frénésie, tout le monde en parle.

Les éloges de Valérie Plante

Le premier ministre François Legault s’est tourné vers les médias sociaux pour féliciter la jeune Fernandez. Valérie Plante, la mairesse de Montréal, a décidé d’en parler lors d’un point de presse dans un parc.

Le hic, c’est qu’elle a fait un petit lapsus en parlant de tennis.

Pour paraphraser la mairesse plante : la passion de Leylah Fernandez est contagieuse. Sauf qu’on ne répétera pas de quelle passion elle parle.

Bonne joueuse, madame Plante a ri de sa petite erreur avec la candeur qu’on lui connaît.



Commentez cet article