roman-reigns-suspension-vince-mcmahon-wwe-20028722-1280x0

Lundi soir, Raw nous a présenté une édition peu banale avec beaucoup d’histoires et aussi quelques bribes de confusion.

C’est la WWE après tout, chaque bonne idée vient avec son lot de questions. Par contre, on est vraiment en mode Wrestlemania et pour la seule fois de l’année, tout à une raison d’être.

C’est juste plate que ça ne soit pas le cas à l’année.

Brock absent, Reigns brise le 4e mur

En cas de doute, il faut faire comme avec Stone Cold Steve Austin. C’est le mot d’ordre à la WWE depuis 1999 et, en sortant Vince McMahon, la rivalité entre Brock Lesnar et Roman Reigns a pris son dernier virage pour vendre aux partisans l’idée que Reigns est VRAIMENT leur héros. 

Brock est pas fin, l’autorité est contre lui, il est travaillant, vaillant, présent, etc. On beurre TRÈS ÉPAIS pour que la foule n’acclame pas Brock Lesnar à Wrestlemania. 

Peut-être que ça va marcher et c’est franchement mieux que ce que je croyais que ça allait être, mais c’est tellement gros comme construction, ça dérange un peu qu’on nous raconte une histoire sans nuance pour qu’elle se résume bien dans une vidéo pour les amateurs occasionnels qui syntoniseront Wrestlemania. 

Pour ceux qui, comme moi, sont à l’antenne chaque semaine… c’est un peu insultant. 

Mais, c’est le cas chaque année avec Wrestlemania, on s’habitue. 

John Cena et le combat de trop

Parlant d’absence de subtilité, tout ce que John Cena avait à faire pour avoir son combat c’est le demander plusieurs fois? 

Après sa croisade de plusieurs mois pour être sur la carte, voici maintenant la version baveuse de Cena qui exige son combat contre l’Undertaker. 

C’était bien comme promo et John Cena est habile, mais pourquoi nous avoir fait subir les deux derniers mois si c’était ça la conclusion? Raw 25 était la plateforme idéale pour le faire. 

La meilleure rivalité de Raw

Contrairement à Reigns, Lesnar et Cena, la rivalité pour la ceinture Intercontinental est 100% organique avec des références au passé, une construction narrative et des montées d’enjeux d’une semaine à l’autre. 

Bref – c’est une rivalité presque parfaite. 

Encore cette semaine, un excellent combat entre Rollins et Balor, une promo à trois qui monte la tension d’un cran, un champion manipulateur et un rendez-vous clair à Wrestlemania. Que demander de plus? 

Ah oui… Le Demon King à La Nouvelle-Orléans, svp! 

Braun, champion par équipe ?

La grosse surprise de la soirée était la bataille royale afin de qualifier les aspirants au championnat par équipe.

J’ai beaucoup aimé l’idée que The Bar demande une transaction parce qu’aucune équipe n’est à la hauteur. J’aime un peu moins qu’on pousse The Revival sous le tapis. J’ADORE l’idée que Braun Strowman pourrait détenir les titres par équipe seul après Wrestlemania.

Vont-ils oser le match handicap pour pousser le monstre à Mania? J’ose espérer que oui. On peut aussi avoir du plaisir et, qui sait, peut-être sortir Sheamus des histoires et enfin libérer Cesaro. (Je sais, je rêve)

Alexa Bliss a manipulé une personne de trop

Asuka est venu expliquer sa décision, Alexa Bliss était très heureuse à l’idée d’éviter l’impératrice et tout allait bien dans le meilleur des mondes. 

Mais, une maladresse technique coûtera à Bliss son immunité contre Nia Jax et maintenant, Jax veut se venger des fausses intentions de sa bonne amie.

Le combat à Wrestlemania semble inévitable et Alexa Bliss aura beaucoup de difficulté à contenir Nia. Ça promet. 

Tout le reste

La semaine prochaine : ULTIMATE DELETION avec toute la famille et le lac de la résurrection. Ok, j’ai un peu hâte… et un peu peur.

Au lieu d’une bataille royale Andre the Giant, nous aurons le Fabulous Moolah Memorial avec des femmes lors de Wrestlemania, une autre première en hommage à une pionnière du ring à la WWE et partout en Amérique. Décision intéressante.

Parlant des femmes, Sasha et Bailey laissent encore présager une rupture, ce n’est pas inintéressant.

Pas de Ronda Rousey cette semaine alors qu’on nous avait promis qu’elle ne raterait pas de Raw jusqu’à Wrestlemania. OUPS! Ceci dit, encore des vidéos promos pour ne pas qu’on oublie.

Pauvre Elias!

Sinon, solide émission de Raw. Les rivalités principales m’agacent, comme d’habitude avant Wrestlemania, mais tout le reste me parle et la carte commence à être bien garnie, voyons voir.

Carte spéculative de Wrestlemania

Roman Reigns vs Brock Lesnar (c)
Ronda Rousey & Kurt Angle vs Stephane McMahon et Triple H
John Cena vs The Undertaker
A.J. Styles (c) vs Shinsuke Nakamura
The Miz (c) vs Seth Rollins vs Finn Balor
Bobby Roode vs Randy Orton (c) vs Jinder Mahal
The Bar (c) vs Braun Strowman
The New Day vs Bludgeon Brothers vs The Usos (c)
Charlotte Flair (c) vs Asuka
Nia Jax vs Alexa Bliss (c)
Fabulous Moolah’s Memorial Battle Royal
Finale pour le championnat Cruiserweight

C’est quand même pas mal, non?


Suivez notre podcast 100 % lutte Le Petit Paquet sur Facebook.



Commentez cet article