Kobe Bryant tous ses tirs Lakers

Adulé par des athlètes de toutes disciplines et d’innombrables admirateurs, Kobe Bryant laissera un grand vide. Son décès prématuré, survenu dimanche dans un écrasement d’hélicoptère, a ébranlé le monde du sport et suscité de vibrants hommages.

Gentleman dans la vie de tous les jours, Black Mamba était une véritable bête sur le terrain. Son immense talent et les cinq championnats qu’il a offerts à ses partisans ont contribué à en faire une légende.

Jerry Colangelo, le président du Temple de la renommée du basketball, a confirmé lundi que le célèbre numéro 24 allait être intronisé en 2020. La nouvelle devait être divulguée lors du Match des étoiles, le 16 février prochain.

Un honneur pleinement mérité.

Un total de 30,699 lancers pour Kobe

C’est le 13 avril 1996, face au Jazz de l’Utah, que Kobe Bryant a disputé son premier match dans la grande Ligue. Plusieurs se souviennent qu’il avait tiré sa révérence avec panache en amassant 60 points dans la victoire.

Pour souligner la fin de la glorieuse carrière de ce basketteur exceptionnel, la NBA avait répertorié tous ses tirs – y compris ceux qui n’ont jamais touché la cible.

Les voici, du premier réalisé le 6 novembre 1996, jusqu’au dernier exécuté le 13 avril 2016.

tous les lancers au panier de de Kobe Bryant en carrière

(Source : stats.nba.com)

Je vous invite à jeter un coup d’œil au tableau interactif pour décortiquer certains de ses lancers les plus marquants. Ça vaut la peine.

4e rang des marqueurs de l’histoire

Kobe Bryant a disputé toute sa carrière dans l’uniforme des Lakers de Los Angeles. En 20 saisons dans la NBA, il a amassé un impressionnant total de 33 643 points.

Jusqu’à tout récemment, seuls Kareem Abdul-Jabbar (1er) et Karl Malone (2e) le devançaient à ce chapitre.

Samedi soir, LeBron James s’est emparé du troisième rang des meilleurs marqueurs de l’histoire. Le lendemain matin, son ami s’envolait à tout jamais.

Suivez-moi sur Twitter : Vin100Noel

***

Pour lire mes autres chroniques, palmarès et nouvelles insolites, cliquez ici



Commentez cet article