En raison de la pandémie du coronavirus, Wrestlemania 36 ne sera pas présenté dans un stade de football à Tampa Bay, comme prévu, mais plutôt devant une salle vide au Performance Center de la WWE.

Avant le « Super Bowl de la lutte », Balle Courbe partage des souvenirs des éditions passées en guise de compte à rebours vers la grande soirée.


WM7
Il faut remonter au 24 mars 1991 à Los Angeles pour ce moment marquant de l’histoire de Wrestlemania lors d’une soirée quand même peu mémorable en raison du combat principal opposant Hulk Hogan au sympathisant de l’Iraq Sergent Slaughter qui était, à défaut d’autres termes, un choix très peu intéressant.

Le moment qui nous intéresse se produit à la fin du match « carrière c. carrière » entre The Ultimate Warrior et le Macho Man Randy Savage.

Souvenirs de Wrestlemania 5

Pour bien comprendre l’ampleur du moment, petit retour en arrière à Wrestlemania 5 lorsque Randy Savage s’est incliné contre Hulk Hogan pour le championnat mondial de la WWF.

À l’époque, les anciens Mega Powers étaient au fort d’une dispute alimentée par la jalousie de Savage, notamment, envers l’amitié liant sa femme, Miss Elizabeth, et le Hulkster. Le conflit entre les deux a culminé lors du cinquième Wrestlemania et par la suite, envenimé par la défaite et la jalousie, Randy Savage a délaissé Miss Elizabeth, lui préférant plutôt Sensational Sherri. Après une victoire contre Jim Duggan, le Macho Man allait devenir le Macho King Randy Savage en poussant son personnage de méchant plus loin avec cette couronne et Sherri allait devenir sa reine, Queen Sherri.

De 89 à 91, Randy Savage a conservé cette ligne directrice avec son sceptre et sa couronne en s’opposant encore à Hulk Hogan, notamment, lors d’un Saturday Night Main Event. Il a aussi croisé le fer avec le populaire Dusty Rhodes avant d’éventuellement entrer en collision avec l’Ultimate Warrior.

Warrior était le champion de la WWF avant le Royal Rumble 91 et, refusant de promettre une chance au titre à Savage advenant une victoire contre Slaughter, il s’est attiré les foudres du Macho King qui lui a coûté son titre contre Slaughter avec une intervention.

Naissance d’une rivalité

La rivalité était lancée et les deux finiront par mettre leur carrière en jeu à Wrestlemania.

Dans un match étonnant, possiblement le meilleur de la carrière du Warrior, Savage a tout tenté pour renverser le coloré ex-champion, mais rien n’a fonctionné. Malgré cinq décentes du coude, l’Ultimate Warrior a terrassé le Macho King en l’achevant avec son pied sur son torse pour le compte de trois.

C’était la fin de la carrière de Savage, du moins, dans le ring de la WWE pour un long moment. Il allait ensuite revenir derrière le micro pour faire un travail exemplaire aux commentaires.

Frustrée de se retrouver sans emploi, Sherri explose et s’attaque à Randy Savage dans le ring. Sortie de la foule, Miss Elizabeth est venue à la rescousse de Savage et, après deux ans de chicane, le couple chéri de la WWF allait se réconcilier devant la foule endiablée de Los Angeles dans ce qui allait devenir la plus célèbre démonstration d’amour de l’histoire de la compagnie (après leur mariage).

Oui – plus que le « live sex celebration » de Edge et Lita. On favorise l’amour au sexe ici, soyons romantiques.

Souvent, ce n’est pas la lutte en tant que telle qui marque notre imaginaire lors d’une soirée de lutte. En voici un exemple parfait où l’image d’un Macho Man triomphant malgré la défaite avec sa femme sur les épaules valait toutes les ceintures.



Commentez cet article