Steve Austin à Raw de la WWE devant des gradins vides

Avec l’isolation et la crainte d’une propagation accélérée du COVID-19, les événements sportifs en Amérique du Nord sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Ça donne des situations où les chaînes sportives se tournent vers les reprises et la télévision se retrouve drôlement populaire avec la présence accrue à la maison.

La WWE, pour l’instant, n’offre plus de représentations dans des arénas. Mieux encore, Wrestlemania 36 sera présenté à l’intérieur de leur centre d’entraînement, sans auditoire. Imaginez un Super Bowl dans un gymnase d’école secondaire pour vous donner une idée de l’absurdité de la situation.

Ou, vous pouvez regardez Raw et Smackdown à la télé pour un avant-goût.

Des scènes surréelles à la WWE

Lundi soir, par exemple, le légendaire Stone Cold Steve Austin venait fêter la journée 3:16 en buvant de la bière et en distribuant des stunners aux récalcitrants à sa cause.

Un classique.

Mais la scène devient vite étrange quand ledit Steve Austin célèbre avec sa bière et fait des salutations à une foule absente. Pire encore, le segment suivant n’était même pas diffusé à la télé, c’était une exclusivité pour le web enregistré sans le public.

La WWE, à défaut d’une meilleure idée, offre un produit télévisuel comme d’habitude et les lutteurs font comme si la foule était présente. Un peu comme une répétition au théâtre.

Ici, la championne Becky Lynch présente son titre à personne en posant pour les caméras.

Ironiquement, l’absence de foule relance presque le produit puisqu’il n’y a rien d’autres à la télé. Sans parler d’une bonne chose pour la WWE, quelqu’un se réjouira de la hausse d’auditoire et s’imaginera que les choses vont mieux et que les gens aiment le spectacle.

Mais, il faut aussi regarder le spectacle et non juste les chiffres à l’auditoire. C’est à que ça se gâte.

En attendant, on peut s’amuser avec les moments isolés sur le web. Comme l’Undertaker qui tourne en rond.

Et Drew McIntyre qui s’auto-félicite devant des feux d’artifices pour absolument personne.

Tsé, de la «bonne télévision».

via la WWE



Commentez cet article